Les procédures à connaître pour obtenir un visa Schengen

L’espace Shengen regroupe les différents pays signataires de l’accord Shengen concernant la libre circulation des personnes sur leurs territoires. Le déplacement d’un État membre à un autre nécessite toutefois l’obtention d’un visa Shengen. Comment procéder pour avoir ce type de visa? Des éléments de réponse dans cet article.

Les documents à fournir

Les justificatifs requis ne sont pas exactement les mêmes dans des pays différents. Pour la France comme pour d’autres destinations, les pièces de base à fournir sont les suivantes, le formulaire de demande de visa, la photo d’identité, le passeport valide et les documents certifiant le motif du voyage (certificat d’inscription, permis de travail, etc.). Viennent s’ajouter à cela, les diverses attestations comme pour l’hébergement, l’assurance voyage et l’assurance visa Shengen. Par ailleurs, pour les motifs du voyage, sachez que la plupart des pays Shengen accueillent plusieurs milliers de voyageurs et d’étudiants étrangers en court comme en long séjour, chaque année.

Le formulaire à remplir

Quel que soit le motif de la venue dans un pays Shengen, la demande de visa doit obligatoirement se faire par le biais d’un formulaire de demande de visa Shengen dans sa dernière version. Comme absolument tout se fait en ligne aujourd’hui, ledit formulaire peut être téléchargé gratuitement sur un site web propre à chaque pays d’accueil. Par ailleurs, il faut faire attention à le remplir à la main avant de le remettre aux autorités consulaires, accompagné bien évidemment de certains documents utiles comme les pièces d’identité, le passeport, etc.

Les autorités compétentes

Habituellement, ce sont les consulats ou les pouvoirs consulaires des pays Shengen qui délivrent les visas. Pour les personnes voulant visiter un seul pays, il faut passer par le consulat du pays d’accueil. Pour les touristes souhaitant voir et visiter plusieurs pays en ayant une destination principale, la demande de visa doit être effectuée auprès de cette dernière (le consulat du pays de destination principale). Une fois entrée dans l’Espace Shengen par le territoire du pays en question, la libre circulation est autorisée. Quant aux grands aventuriers sans destination principale, il suffit de s’adresser au consulat du pays d’entrée dans l’Espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.