Camping Camargue : les vacances dans le Sud de la France autrement…

Plus grande zone humide d’Europe, la Camargue se situe dans le delta du Rhône. Il s’agit d’un véritable sanctuaire de la nature. Idéal pour les vacances en camping dans une tente de location ou une caravane, le paysage local est resté quasiment sauvage. L’homme a dû s’adapter en apportant ses troupeaux de taureaux élevés en quasi liberté. En petite Camargue, les manades côtoient les parcs ornithologiques. Les marais salants et les rizières font également partie de ce décor. Par endroits, des stations balnéaires telles que Lunel, le Grau du Roi, Palavas les Flots ou la Grande Motte regroupent les amateurs de farniente. Pour leur part, les pèlerins viennent pour les villes à l’histoire particulière comme les Saintes-Maries-de-la-Mer. Puis, il y a aussi les villes des environs qui méritent le déplacement. Visiter cette partie Sud de la France sans passer par Nîmes, Montpellier et Avignon serait un séjour incomplet.

Les vacances en Camargue rapprochent de la nature

Le camping reste le meilleur hébergement pour bien profiter de vos vacances en Camargue. En effet, ce type d’hébergement vous rapproche encore plus de la nature. Pour un séjour réconfortant le camping Bon Port en Camargue vous accueille. Vous y aurez un locatif bien équipé et chaleureux. Mais, il faudra quand même quitter le confort de votre mobil home et oublier la piscine du camping un moment pour aller à la découverte de la Réserve naturelle nationale de Camargue. Cet immense parc s’étend sur près de 13 000 ha. Il s’agit de la plus grande zone humide de France et de toute l’Europe. Les eaux du Rhône qui rejoignent la Méditerranée donnent lieu à tout un écosystème complexe. Ce qui en fait une réserve de biosphère de premier rang mondial. Plus de 237 espèces d’oiseaux cohabitent dans un décor marécageux avec très peu de relief. Le climat doux plait particulièrement aux animaux migrateurs venus transiter ou vivre sur place. Un sentier de randonnée d’environ 1,5 km de long traversant la réserve naturelle permet de découvrir une grande partie de cette impressionnante faune. L’étang de Fangassier est l’un des points culminants de la visite. Cet endroit joue un rôle de première importance pour la conservation de la vie sauvage. Le plan d’eau du Conservatoire du littoral abrite la plus grande colonie de flamants roses de toute la Méditerranée. Le spectacle au moment de la nidification est tout simplement époustouflant.

Pour ceux qui ne craignent pas d’user les semelles, la randonnée constitue une meilleure manière de découvrir les merveilles camarguaises. Près de 20 km de sentier longe le littoral. Cette piste est également accessible à vélo pour les amateurs de pédalage en pleine nature. L’air marin et la vue sur le grand bleu donnent l’impression de se trouver au bout du monde. Les multiples pistes mènent à travers des paysages variés. Elles passent dans les marais, les roselières ou les roubines. Les hérons et les cigognes se laissent parfois observer en toute nonchalance. Avec de la chance, les randonneurs peuvent aussi voir quelques rares rapaces.

Vivre une tradition taurine française sur les terres camarguaises

La Camargue est partagée entre deux départements : les Bouches-du-Rhône (13) et le Gard (30). Un détachement de ce territoire se trouve également dans l’Hérault (34). Cette partie communément appelée la Petite Camargue est particulièrement agréable pour les vacances en Camping. À l’instar de Aigues-Mortes ou du Grau du Roi, les stations balnéaires sont particulièrement belles. Les activités de plage ne manquent vraiment pas.

Pour changer des baignades, les vacanciers peuvent aussi se tourner vers l’intérieur des terres camarguaises. C’est le domaine des manades. Ces troupeaux de taureaux de courses camarguaises sont élevés en toute liberté dans d’immenses prairies verdoyantes. Les manadiers perpétuent des traditions taurines et gardent leurs cheptels à dos de cheval, comme au temps des cow-boys. La seule différence serait que les manades n’ont pas beaucoup de vaches. Les gardians élèvent essentiellement des grands et vaillants taureaux noirs de la Camargue. Ces bêtes de plusieurs centaines de kilos sont destinées au spectacle. Les arènes des environs les attendent. De temps à autre, les vacanciers sont conviés à prendre part aux différentes tâches des manadiers. Les gardians proposent le ferrage des jeunes animaux. C’est le moment de travailler le parfait lancé de lasso. Vivre cette tradition bovine reste une partie de plaisir. Les taureaux camarguais ne subissent pas le même sort que leurs congénères espagnols. Dans le Sud de la France, les animaux se contentent de rester beaux et de participer à des courses. De l’autre côté de la frontière, la corrida est toute une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.