Vacances avec vos beaux-parents : rendez-vous en camping

Pour les gendres ou les belles filles, passer quelque temps avec la belle famille peut virer en séjour anxiogène. C’est la raison pour laquelle il est important de bien choisir la destination et le type d’hébergement. Le camping dans les Landes constitue une excellente décision. Les vacances s’annoncent plus décontractées surtout auprès d’un établissement 5 étoiles avec piscine chauffée et toboggan haut de gamme. Les quelques jours dans le mobil-home tout confort seront une belle expérience à partager avec les beaux-parents. Voici quelques bonnes raisons de faire la réservation d’un locatif dès que possible.

Pourquoi un séjour en camping avec les beaux-parents ?

Le séjour en camping de luxe permet de se rapprocher de la nature d’une manière plus agréable. Les complexes hôteliers à ciel ouvert proposent des prestations de qualité. Le cadre enchanteur aide à se ressourcer en toute quiétude. Des destinations telles que Labenne ou Hossegor allient tranquillité et fun. Ce sont d’authentiques stations balnéaires avec une multitude d’activités à la clé. Ceux qui veulent rester loin de l’agitation de la plage peuvent tout simplement profiter du calme de leur mobil-home ou caravane de luxe. Auprès des établissements de prestige, comme au camping Sylvamar, les pensionnaires disposent d’un vaste emplacement. Le nombre de locatifs à l’hectare est limité pour éviter aux vacanciers de se sentir à l’étroit. Les gendres et les beaux-parents n’auront pas l’impression d’être en promiscuité. Avec des hébergeurs étoilés, les clients peuvent se déplacer à pied ou à vélo. Le parking est positionné à l’écart pour que les bruits de moteur n’importunent pas les vacanciers. Puis, les campeurs sont si occupés à profiter de leur séjour qu’ils oublient les autres. Un établissement 5 étoiles déploie tout un espace aquatique avec au moins deux bassins et une pataugeoire. Outre la baignade à profusion, des animations telles que les séances d’aquagym et la Zumba invitent les générations à se rapprocher. Puis, les événements sportifs ou culturels sont organisés pour éviter la monotonie. Les enfants peuvent prendre part aux ateliers d’art tandis que les adultes sont conviés à pousser la chansonnette. Une scène ouverte permet de montrer au monde entier les talents cachés. Les membres de la famille ont l’opportunité de se découvrir d’une manière agréable. Les belles-filles et les mères pourront aussi tisser des liens en passant quelques instants dans le SPA ou le salon de beauté. Les beaux-pères et les maris peuvent également se partager des moments d’intimité en faisant du vélo ensemble. Parfois, siroter un cocktail ou préparer à manger à plusieurs permet de briser la glace.

D’autres conseils qui peuvent faciliter la cohabitation

Pour survivre à quelques jours de camping dans les Landes, il vaut mieux connaître quelques astuces. La cohabitation devient difficile sans quelques règles. D’emblée, il est nécessaire de discuter des finances. Les beaux-parents tiennent parfois à participer aux dépenses. Tant mieux puisqu’il faut idéalement partager comme une famille normale. Si les parents insistent pour payer la location des mobil-homes, les enfants devront faire un effort pour la nourriture. Il y a aussi le transport ainsi que les activités en dehors du camping dans les Landes. La navette menant du mobil-home à la plage reste généralement abordable. Comme il faut, de temps à autre, cuisiner, tout le monde doit faire un geste pour les courses. Les jours où les repas sont à consommer au restaurant, l’idéal serait de se partager l’addition. La difficulté réside dans les habitudes. Certaines personnes ont tendance à imposer leurs routines. Tant que ces manies ne gênent pas, il ne faut pas en débattre. Concrètement, si la belle-mère passe l’essentiel de son après-midi à dormir, il faudra la laisser tranquille. Les autres devront tout de même lui faire savoir qu’ils prévoient un programme en particulier. Pour les discussions, ce serait préférable d’éviter certains sujets. L’âge, l’origine ou la religion constitue des thèmes qui peuvent fâcher. Il faut s’abstenir de justifier une position pour ne pas contrarier l’interlocuteur. Pour l’apéro, les passions qui animent chacun ou l’éducation des enfants pourraient être abordées. Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais entrer dans une logique de confrontation. Enfin, le gendre ou la belle-fille ne doit pas non plus se contenter de dire oui. Il faut parfois montrer de la personnalité sans trop plomber l’ambiance générale dans le mobil-home. Les boissons peuvent aider à détendre, mais il vaut mieux rester le plus sobre possible pour éviter tout risque de dérapage non contrôlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.